Le municipalisme démocratique, par Christian Laurut

L’instauration de la vraie démocratie doit-elle se faire par le haut ou par le bas ? Certainement pas par le haut, car nous avons déjà constaté comment, depuis 1789, l’aspiration démocratique a été détournée en système oligocratique. Donc c’est bien évidemment par le bas que ce mouvement doit pouvoir se concrétiser, et, plus particulièrement en vue du deuxième tour prochain des élections municipales. C’est ainsi que la volonté de créer, partout en France, des Assemblées Citoyennes Locales (ACL) fonctionnant en tant que contre-pouvoirs implicites à côté des instances municipales pourrait être posée en tant qu’objectif prioritaire par tous les vrais démocrates, et ainsi préfigurer l’installation d’une démocratie citoyenne s’éloignant progressivement du principe psychorigide de la représentation. Car c’est possible, déjà et tout de suite, au niveau local, en attendant de réfléchir, dans un deuxième temps, à une mise en réseau de toutes ces assemblées locales au niveau de la fonction législative nationale. Il est à noter que ce municipalisme démocratique, actuellement porté par de nombreux mouvements alternatifs, reprend de façon comparable les thèses du philosophe de l’écologie sociale Murray Bookchin, développées il y déjà plus de trente ans.

Visioconférence de Christian Laurut, le 16 mai 2020

Ce contenu a été publié dans CONFERENCES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.