Archives de catégorie : CONFERENCES

Pourrons-nous éviter la faillite de notre système industriel ? par Christian Laurut

La faillite est une notion comptable qui définit le résultat final d’un mode d’exploitation déficitaire, intervenant après une période plus ou moins longue de tentatives infructueuses pour le rendre bénéficiaire. La société industrielle, dans laquelle nous vivons, accumule année après année des déficits d’exploitation, qu’une création monétaire ex nihilo permet de masquer aux yeux du grand public sans pouvoir toutefois les combler sur un plan rigoureusement comptable. Si cette arithmétique rébarbative est peu évoquée dans le discours commun, elle procède néanmoins d’une logique implacable que l’étude approfondie des données économiques fait apparaître sous un jour éclatant, à défaut d’être rassurant.

Conférence du 5 septembre 2019 au Palais du Travail de Lyon Villeurbanne, par Christian Laurut – https://www.christianlaurut.com/

Introduction à une théorie écologique de l’esprit, par Vincent Mignerot

Alors que la notion de risque d’effondrement est désormais dans tous les médias, accompagnant la longue liste des mauvaises nouvelles sur l’état de la biosphère, la question se pose aujourd’hui d’estimer de notre marge de manœuvre pour l’avenir. Nos échecs du passé vont nous obliger à politiser différemment notre rapport aux ressources et à notre milieu. Afin de ne pas nous engager de nouveau dans des impasses, peut-être devons-nous nous poser une question à laquelle nous aurions déjà dû répondre il y a longtemps : sommes-nous seulement capables de protéger l’environnement ?

Conférence du 7 mars 2019 à Lyon Villeurbanne, organisée par l’Association pour la promotion du débat citoyen, avec  Vincent Mignerot, chercheur indépendant en sciences sociales Conférencier :

“Le progrès m’a tuer !”, entretien/débat avec Philippe Souchet

Alors que les rapports sur les ravages environnementaux se font de plus en plus alarmistes, institutions internationales et Etats appellent à la mobilisation générale pour faire face au “défi” climatique. Leur plan d’urgence ? Accélérer l’innovation technologique pour rendre le développement plus durable. Leur écologie est en fait une opportunité pour conforter le système industriel et intensifier la marchandisation du monde. En quatre décennies, ce programme a pourtant fait la preuve de son échec. Le développement durable n’a pas eu lieu. Il n’y a pas de croissance verte. L’expansion économique se nourrit d’une quantité sans cesse accrue d’énergie et émet toujours plus de pollution. Nous ne pouvons pas prétendre préserver la nature et l’homme sans nous attaquer à cette dynamique. C’est pourquoi notre écologie, elle, porte un projet de rupture radicale : elle remet en cause le capitalisme, le déferlement technologique, l’organisation industrielle, l’impératif de croissance, un certain mode de vie et d’être. De sensibilités diverses, mais partageant tous cette perspective, les auteurs réunis ici, grandes voix critiques venant des quatre coins du monde, appellent à rejeter l’idéologie destructrice du Progrès.

Conférence du 7 février 2019 à Lyon Villeurbanne, organisée par l’Association pour la promotion du débat citoyen, avec Philippe Souchet, collaborateur au journal “La Décroissance”

Faim d’un monde, conférence gesticulée avec Laurent Legendre

Comment l’effondrement de la civilisation industrielle est finalement une bonne nouvelle… A la croisée des engagements associatifs, syndicaux et politiques, comment réagir quand on se rend compte que la transition vers un monde différent ne se fera pas en douceur, mais passera par un effondrement de civilisation, écologique, commercial ou financier ? Il reste peu de temps pour se préparer. Faisons le collectivement.

Conférence gesticulée, le 23 janvier 2019 au Palais du travail de Lyon Villeurbanne. Organisée par l’Association Débat Citoyen, avec Laurent Legendre

Démographie, le débat nécessaire par Didier Barthès

Parmi tous les facteurs de pression anthropique sur l’environnement, la démographie est l’un des plus déterminants et pourtant l’un des moins souvent discuté. Quelles sont les données du problème ?  Où en sont nos effectifs,  leur évolution ainsi que celle de la fécondité dans les différentes parties du monde ?Que disent les projections pour ce siècle ?En quoi le nombre des hommes pèse-t-il sur la nature  et sur la biodiversité en particulier, ainsi qu’indirectement sur de nombreuses libertés humaines ?Pourquoi le sujet est-il largement tabou ? Que peut-on faire et en quoi l’humanisme est-il certainement du côté d’une certaine modestie démographique ?

Conférence du 10 janvier 2019 à Lyon Villeurbanne, organisée par l’Association pour la promotion du débat citoyen, avec Didier Barthès, porte-parole de l’association Démographie responsable : http://www.demographie-responsable.org/​

Vers la démocratie directe, par Christian Laurut

Le terme « Démocratie Directe » est un pléonasme nécessaire. Pléonasme d’abord, parce que le mot démocratie signifie déjà en lui même un système d’organisation sociale dans lequel le peuple possède directement le pouvoir. Nécessaire ensuite, parce que le terme démocratie a été détourné de sons sens initial, après la révolution de 1789, par une minorité oligarchique qui en a construit un synonyme trompeur dénommé démocratie représentative. En réalité, cette « démocratie représentative » n’a rien d’une démocratie. C’est, juridiquement parlant, une oligocratie, c’est à dire un système qui établit le pouvoir d’un groupe restreint sur l’ensemble de la collectivité. Pour établir une vraie démocratie, c’est à dire la « démocratie directe » (qui n’a encore jamais été instituée dans aucun pays), il convient d’envisager une modification en profondeur des institutions en vigueur. L’objet de cette conférence est d’exposer en détail les modalités de cette transformation institutionnelle.

Conférence à Lyon Villeurbanne le 20 décembre 2018 organisée par l'”Association pour la promotion du débat citoyen”. Site internet du conférencier : https://www.christianlaurut.com

Peut-on imaginer une société sans Etat ? par Stéphane Geyres

Présentation : 1. Rôle présumé de l’Etat et problèmes posés – 2. Exemples dans l’histoire et la vie quotidienne – 3. Quelques auteurs théoriciens (jusnaturalistes, école autrichienne…) – 4. Comment serait une telle société – Idées de base – 5. Prospective et initiatives.

Conférence du 8 novembre 2018 à Lyon Villeurbanne ,organisée par l’Association pour la promotion du débat citoyen, avec Stéphane Geyres, fondateur du Mouvement des libertariens

Fin du pétrole et avenir radieux, par Georges Turlin

Il est admis aujourd’hui que le pétrole est une denrée épuisable dont la production atteint un maximum pour ensuite décliner. Cette denrée est essentielle et irremplaçable pour maintenir le monde industriel dans lequel nous vivons, le déclin de l’une annonce donc le déclin inéluctable de l’autre. La machine qui supplanta l’outil ces derniers siècles ne fonctionnera plus, l’homme sera contraint à l’essentiel et laissera de côté le superflu. Ce propos n’est que la constatation d’événements physiques simples qui permet de prédire sans aucun doute que les générations futures devront se passer de machines, d’électricité et, par la suite, ne seront même plus en mesure de produire d’outils métalliques. Ce sera alors le retour à l’âge de pierre. Cet avenir est radieux. C’est en effet la seule chance de survie de l’humanité, la seule chance qu’elle ait de ne pas suffoquer sous la pollution que son activité frénétique engendre.

Conférence du 4 octobre 2018 à Lyon Villeurbanne organisée par l’association pour la promotion du débat citoyen, avec Georges Turlin, ingénieur en plateformes pétrolières.

La faillite annoncée de la société industrielle, par Christian Laurut

La société industrielle représente une étape mineure et éphémère de la trajectoire humaine. Sévissant depuis 200 ans à peine sur une abscisse temporelle de 3 millions d’années, elle va très bientôt se trouver confrontée à la raréfaction inéluctable des ressources naturelles qu’elle utilise, à la dégradation de l’énergie qu’elle fabrique, et à un solde cumulé du déficit de son compte d’exploitation devenu impossible à rembourser. Cette triple perspective est bien celle d’une “faillite annoncée”.

Conférence à Lyon Villeurbanne le 6 septembre 2018 organisée par l'”Association pour la promotion du débat citoyen”, avec Christian Laurut chercheur indépendant en économie politique.