14/05/2019 – Conférence : Pour une critique globale de la technique

mardi 14 mai 2019 à 19h – Palais du travail – (Salle Agora – Rdch) – 9, place Lazare-Goujon – 69100 Villeurbanne – Participation libre

Sous titre : Le bluff nucléaire et le prétexte climatique

Avec Jean-Luc Pasquinet, porte-parole des objecteurs de croissance Ile-de-France, auteur de “Relocaliser pour une société démocratique et antiproductiviste

Présentation : Pourquoi faut-il passer d’une critique partielle à une critique globale de la technique et qu’est-ce que cela signifie ?

Cette conférence traitera notamment du “bluff nucléaire”, c’est à dire des impasses dans lesquelles il nous a amené, et surtout des fantasmes quant à son arrêt. Elle abordera également la question climatique afin d’expliquer pourquoi le nucléaire ne peut pas constituer une solution, eu égard à sa marginalité dans le mix énergétique mondial (à peine 2 % de la consommation finale d’énergie). On pourrait en effet le remplacer par des centrales fossiles sans que cela ait un impact significatif sur la destruction du climat, la cause de celle-ci résidant plus dans une culture de la démesure, dans le pétrole et son monde.

On ne pourra pas résoudre le problème climatique uniquement avec des mesures techniques (fermeture des centrales thermiques fossiles par exemple, comme l’ont fait les gouvernements en France, pays- hôte de la COP21 en 2015, et où  pourtant les émissions de CO2 ont crû de 6,8 % entre 2015 et  2017), mais d’abord en changeant de civilisation : décroissance, sobriété, relocalisation, culture  s’inspirant des « cultures de flux » dominées par le vent et le soleil et où l’on acceptait les «interruptions » de production quand il n’y avait pas de vent. N’oublions jamais qu’il n’existe pas aujourd’hui de moyens sûrs, fiables et reproductibles pour stocker l’électricité et qu’il nous faudra faire coexister du renouvelable « fiable » (barrages, biomasse, peut-être éolien maritime ?…) et du renouvelable « non-fiable » (éolien terrestre et solaire notamment), avec aussi un peu de thermique fossile, pour produire notre électricité dans une société post-crise climatique.


Les ateliers-débats “économiques”

Ces ateliers-débats ont pour objectif l’étude et l’analyse critique des principales théories économiques ou économico-politiques du monde actuel. Nous débuterons ce travail par un cycle consacré à la théorie de la décroissance et, en premier lieu, à l’étude de l’oeuvre du mathématicien économiste hétérodoxe Nicholas Georgescu Roegen. Ces ateliers sont animés par Christian Laurut, Essec, chercheur indépendant en économie politique.

La participation au cycle des ateliers-débats économiques est gratuite, sur inscription par le formulaire  : https://framaforms.org/ateliers-debats-economiques-1549175488

Les ateliers-débats économiques se tiennent tous les jeudis de 18h à 20h à la Maison Berty-Albrecht – 14, place Jules Grandclément à Villeurbanne, sauf les jeudis où l’association organise une conférence au Palais du travail. Voir le programme des conférences ici.


Les ateliers-débats “constitutionnels”

En marge du grand débat national officiel, l’association « Débat Citoyen » propose un premier cycle d’ateliers-débats constitutionnels hebdomadaires jusque fin mars 2019. Ces ateliers-débats « offs », indépendants et purement citoyens ont pour objectif d’étudier et de faire l’analyse critique de la constitution de 1958 et de ses annexes : la déclaration des droits de l’homme de 1789, le préambule à la constitution de 1946 et la charte de l’environnement de 2005. Après ce premier cycle, les participants statueront sur la nécessité d’approfondir les travaux d’analyse, voire d’engager un processus de ré-écriture expérimental.

La participation à ce cycle d’ateliers-débats constitutionnels est gratuite, sur inscription par le formulaire  : https://framaforms.org/ateliers-debats-constitutionnels-1543645135

Les ateliers-débats constitutionnels se tiennent tous les jeudis de 20h à 22h à la Maison Berty-Albrecht – 14, place Jules Grandclément à Villeurbanne, sauf les jeudis où l’association organise une conférence au Palais du travail. Voir le programme des conférences ici.